Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Mvett Infos Gabon

Sacri International interpelle le Procureur de la République de la junte sur les crimes supposés des membres du gouvernement

12 Septembre 2017 , Rédigé par Junior Ebong Tchissambo Publié dans #Justice

Sacri International interpelle le Procureur de la République de la junte sur  les crimes supposés des membres du gouvernement
Sacri International interpelle le Procureur de la République de la junte sur  les crimes supposés des membres du gouvernement
Sacri International interpelle le Procureur de la République de la junte sur  les crimes supposés des membres du gouvernement

COMMUNIQUÉ DE PRESSE GABON

INTERPELLATION DE  M. STEEVE NDONG, PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE SUITE AUX PROPOS DE M. BRUNO BEN MOUBAMBA.

Le 08 septembre Monsieur Bruno Ben MOUBAMBA ancien Vice-Premier Ministre de l'habitat et du logement du Gabon, écrivait sur sa page Facebook ce qui suit : « Je m’en fous…Je préfère sortir du gouvernement que d’être obligé d’aller commettre des crimes pour rester au pouvoir ». Ces propos d'une extrême gravité laissent entendre que les plus hautes autorités gabonaises commettent des crimes pour rester au pouvoir. 

Suite à ces propos, on est en droit de s'interroger de quels crimes parlent Monsieur Ben MOUBAMBA. S'agit-il des crimes à caractère rituel comme l'analyse plusieurs médias nationaux et internationaux? Ce qui viendrait confirmer l'implication de certaines hautes autorités gabonaises dans les crimes à caractère  rituel qui endeuillent plusieurs familles chaque année au Gabon. 

Pour faire la lumière sur ces propos de Monsieur Bruno Ben MOUBAMBA, SACRI International interpelle Monsieur Steeve NDONG Procureur de la République du Gabon à prendre ses responsabilités pour l'ouverture d'une information judiciaire. 

En effet, SACRI International rappelle à Monsieur Steeve NDONG que dans une démocratie qui se respecte, lorsque des propos de cette nature sont portés sur la place publique et notamment par un individu ayant été pendant presqu'un an deuxième membre du gouvernement, il lui revient en qualité de Procureur de la République, de prendre les dispositions juridiques nécessaires pour respecter les lois gabonaises ainsi que les engagements du Gabon sur les différents traités internationaux de défense des droits humains.

Enfin, compte tenu de la gravité de ces propos laissant supposer une implication des plus hautes autorités gabonaises dans la persistance des crimes rituels au Gabon, SACRI International étudiera avec ses conseils les différentes possibilités judiciaires à donner devant les juridictions françaises et internationales. 

SACRI International
Association française de Défense et de Promotion de la Dignité Humaine en luttant notamment contre les crimes rituels des enfants et des albinos en Afrique.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article